• Prométhée

     

    C'est l'hiver bientôt

    Le soleil est si bas

    Que les pleurs ne sèchent pas

    Et la nuit est si longue

    Si longue

     

    Les bureaux de poste

    Ferment de bonne heure

    L'espoir se tort

    En feuilles mortes

     

    Le vent s'est tu

    Pas même un murmure

    Seul le silence

    Balaie mon âme vide

    Habitée de honte

     

     

     

     

     

    « L'homme dépliableTant de galions »

  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Décembre 2016 à 01:52

     

    Les bureaux de poste
    Ferment de bonne heure...
     

    ... And words of love, suffocating and struggling in overcrowded envelopes, keep each other awake until deep into the night. 

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter